Comment devenir belge d’après Dal et Jannin

Comment devenir belge

Auteurs : Gilles Dal, Fred Jannin
Edition : JUNGLE ! (en coédition avec Michel Lafon)
Parution : 4 mars 2015
Genre : Humour belge

Une collaboration entre deux grands noms de l’humour belge, Comment devenir belge ou le rester si vous l’êtes déjà est une bande dessinée non-ordinaire qui tente de trancher les raisons de la sympathie belge. Etant une adaptation illustrée du livre éponyme préexistant de Gilles Dal Comment devenir belge en dix leçons, le livre évite de tomber dans la répétition. Il attaque le sujet d’une forme différente et originale en abordant avec un comique autant divertissant que critique les diverses pistes pouvant générer la sympathie belge.

Les Belges ne savent pas se vendre. Des cérémonies officielles jusqu’aux portraits des rois, en passant par les interviews politiques, ils ne se prennent pas au sérieux. Ils sont d’une complexité linguistique qui s’exprime autant sur leurs pancartes que sur leurs produits de consommation. Quant à leur complexité institutionnelle, le statut de Bruxelles n’en est qu’un simple exemple. On n’oublie surtout pas comment un belge réagit en présence d’un français, comment il se comporte de façon générale et comment il s’exprime.

Si l’emploi de photographies et de textes commentateurs souligne une approche intéressante de la forme qui éloigne le livre d’une bande dessinée classique, le fond ne manque pas non plus d’originalité. La création d’un type belge non stéréotypé en dit autant sur l’individualité de cette création que sur l’authenticité belge.

Le fil rouge se crée par la recherche d’une réponse à une question vague posée au début du livre et à laquelle on ne répond pas vraiment à la fin : Pourquoi le Belge est-il sympathique ? Les pistes commencent ainsi à se déployer couvrant les détails de la vie, allant des plus historiques aux plus intimes. Nonobstant une structure éclatée de la bande dessinée sans liens facilement repérables, sa lecture reste agréable et facile.

D’un humour purement belge, la bande dessinée se transforme en une autocritique amusante qui attaque divers côtés de la vie. Cet humour embrasse une période temporaire vaste qui va jusqu’en 1831 avec des récits fictionnels drôles.

Comment devenir belge ou le rester si vous l’êtes déjà constitue une lecture plaisante, didactique, rapide et surtout drôle qui essaie de concrétiser en images et en mots le concept, toujours indéfinissable, de la belgitude. Dommage que le livre ne comprenne qu’une quarantaine de pages qui laissent le lecteur assoiffé d’en lire davantage.

Patrick Tass
A propos Patrick Tass 41 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.