Coming Out au Public

De Tom Lanoye, adaptation théâtrale et mise en scène de Alain van Crugten, avec Christian Labeau

Du 17 novembre au 31 décembre 2015 au Théâtre Le Public

 Sortir du placard ou faire son coming out, selon l’expression consacrée, est rarement une épreuve facile à traverser. Quand il s’agit d’annoncer son homosexualité à des parents pas très ouverts d’esprit, le cap est d’autant plus difficile à franchir. Dans un seul en scène percutant, le comédien Christian Labeau exhume les souvenirs de jeunesse de Tom Lanoye, le plus belge des écrivains flamands considéré par beaucoup comme le digne successeur d’Hugo Claus.

De sa naissance en fanfare en 1958 au moment où Bruxelles célébrait l’Exposition universelle jusqu’à son mariage homosexuel (Tom Lanoye fut l’un des pionniers en Belgique en la matière) en passant par ses premiers émois sexuels lors des voyages organisés par la mutuelle et par les conversations tumultueuses qu’il entretient avec sa mère, le comédien Christian Labeau orchestre avec maestria des chassés croisés entre une foultitude de petites histoires qu’il égrène avec beaucoup d’aisance et de cocasserie. Dès le début, on est emporté par le ton vif et inventif de l’écriture de Tom Lanoye. Il faut dire que l’écrivain de Saint-Nicolas a une verve bien à lui. Il a la faculté de raconter par le menu de simples faits, de voir le détail qui dit tout avec un sens de la formule et de l’autodérision tout particulier.

Avec une aisance désarmante, le comédien Christian Labeau se glisse donc dans la peau d’un fils de boucher devenu avec le temps un intellectuel à lunettes. Entre légèreté et humour, il revient avec un naturel confondant sur les jeunes années de Tom dans une petite ville de province flamande. La sincérité du discours émeut. Dans un récit très personnel, il livre sans fard des détails réalistes notamment sur les premiers émois sexuels à la vue des corps , sur le plaisir solitaire.

A travers différents extraits de trois romans autobiographiques de Tom Lanoye  (Un fils de boucher avec de petites lunettes, Les boîtes en carton et La langue de ma mère) compilés par le metteur en scène et traducteur Alain van Crugten, la pièce retrace le chemin parfois tumultueux de l’enfance à l’âge adulte de Tom Lanoye. Les dialogues avec sa mère tragédienne qui émaillent le monologue sont particulièrement savoureux.

Coming out est un spectacle décalé, tout en justesse et simplicité, qui au-delà du sujet permettra au public francophone – si ce n’est déjà fait -de découvrir la langue truculente du phénomène littéraire Lanoye.

Photos: © Danny Gys pour Reporters Agency

Marie-Laure Soetaert
A propos Marie-Laure Soetaert 126 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.