Le cirque Barnum annonce sa fermeture

« The World’s largest, grandest, best amusement institution, the Greatest show on earth » sont des superlatifs à mettre bientôt au passé. De fait, cette accroche appartient au célèbre cirque Barnum, dont l’existence s’achèvera en mai prochain. Après 146 années d’exploitation, le Ringling Bros. and Barnum & Bailey Circus tire sa révérence et un trait sur l’une des plus belles histoires du spectacle vivant.

Avant le lancement de son fameux cirque, Phineas Taylor Barnum, alias le « Prince des charlatans », offrait à voir un freak show où se cotoyaient une femme de 161 ans (soi-disant ancienne nourrice de George Washington) ou la sirène des Fidji (un montage de taxidermiste présentant un haut de singe et un dessous de poisson).

Ce n’est qu’en 1871 que l’homme entreprend de créer un cirque gigantesque qui passera de 5000 à 10000 places en très peu de temps. Avec ses deux hectares de chapiteaux, son énorme ménagerie (plus de 500 chevaux et 20 éléphants), ses trois pistes, ses 1400 employés et son célèbre train à 80 wagons, Barnum devient un symbole de l’industrie du spectacle. Une marque qui trouvera sa mascotte dix années plus tard avec l’acquisition de l’éléphant d’Afrique Jumbo, une bête de 4 mètres de hauteur et de 5,9 tonnes qui inspirera Walt Disney un demi-siècle plus tard dans Dumbo.

À la mort de Phineas Taylor Barnum, ce sont les frères Ringling qui reprendront le flambeau avant de le céder en 1967 à Feld Entertainment, devenue depuis propriétaire d’autres grandes marques du spectacle comme Disney on Ice ou Monster Jam.

Mais depuis le début des années 2000, et l’interdiction progressive de la détention d’animaux sauvages dans les cirques, le cirque Barnum voyait son chiffre d’affaire lourdement chuter au point de devoir, aujourd’hui, signifier la fin de ses activités en mai 2017. Une victoire pour les associations de défense des animaux et la perte d’un symbole culturel pour d’autres, Barnum ayant inspiré de nombreuses oeuvres cinématographiques comme The Greatest Show on Earth avec Charlton Heston et James Stewart (1952) ou plus récemment, De l’eau pour les éléphants avec Reese Witherspoon et Robert Pattinson (2011).

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 751 Articles
Omniscient avorté, avide de nouveautés et en recherche perpétuelle du pourquoi du comment, je suis fondateur, directeur de publication et responsable cinéma du Suricate Magazine.