Cavalluna, un show équestre ancré dans l’imaginaire

Après avoir enchanté le public de Forest National au printemps dernier, Cavalluna (anciennement dénommé Apassionata) reviendra en Belgique les 2 et 3 février 2019 au Sportpaleis d’Anvers et les 16 et 17 mars 2019 à Forest National. Un long séjour dans notre plat pays qui permettra au plus grand nombre d’admirer le nouveau spectacle de la compagnie allemande.

World of Fantasy, un show hippique et épique

Intitulé World of Fantasy, le nouveau spectacle de Cavalluna n’est en soi pas très différent de Companions of Light présenté l’an dernier. Et pour cause, les fondamentaux sont sensiblement restés les mêmes, à savoir présenter des prouesses hippiques, tant dans le dressage que dans la voltige ou l’équilibre. Le tout est alors d’agrémenter les performances par des décors et des éléments chorégraphiés, indispensables à l’effet féérique et magique souhaité.

Car World of Fantasy est avant tout une invitation au voyage. Bien plus encore que son prédecesseur, ce spectacle emmène le public dans un monde imaginaire, à mi-chemin entre l’heroic fantasy et le conte de fées. Edulcoré de toute forme de violence physique ou visuelle, World of Fantasy assume son aspect candide, conforté par un mapping en fond de scène à la fois naïf et romantique. Reste alors au spectateur à entrer dans l’insouciance et s’évader dans l’imaginaire à l’instar du jeune Tahin, le protagoniste principal du récit.

Une deuxième partie pleine d’originalité

Comme souligné précédemment, World of Fantasy recèle de nombreuses similarités avec Companions of Light. D’un regard pragmatique, difficile en effet de varier à l’infini les exercices physiques déjà très complexes imposés aux chevaux. Si la première partie du spectacle confirme ce constat, avec ses numéros de dressage en liberté et autres exercices de voltige, il n’en est rien de la seconde partie, bien plus originale. Et pour cause, celle-ci amène une fraîcheur dans la lecture visuelle de l’histoire. Tout d’abord via des danseurs très présents et mieux mis en avant, mais aussi grâce à l’ajout de la thématique numérique et l’apparition de chevaux ornés de lumières LED, variables et personnalisables. Même si les artifices sont davantage technologiques qu’artistiques, ils permettent néanmoins au public de créer une rupture avec les tableaux présentés jusque-là.

Cependant, les numéros connus continuent d’émerveiller et de faire leur effet sur l’assistance, à commencer par l’incontournable numéro de poste hongroise, toujours aussi impressionnant. Pas de doute, la nouvelle production de Cavalluna ravira cette année encore les amateurs du genre.

Cavalluna : World of Fantasy sera présenté les 2 et 3 février 2019 au Sportpaleis d’Anvers et les 16 et 17 mars 2019 à Forest National.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 786 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.