Cars 3, une histoire de beaux châssis

©2017 Disney•Pixar. All Rights Reserved

Cars 3

de Brian Fee

Animation, Aventure, Famille

Avec les voix (VF) de Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Nicolas Duvauchelle

Sorti le 26 juillet 2017

Cinq ans après le précédent opus, voici enfin qu’arrive sur nos écrans le troisième (et sans doute dernier) volet de l’une des séries les plus emblématiques des studios Pixar : Cars 3.

Après nous avoir bluffé avec le fameux Cars 2, plutôt orienté vers le film d’espionnage, Pixar frappe à nouveau juste en proposant une suite qui vous propulsera au cœur de la course. Car en effet, Cars 3 respire toujours le pneu brûlé et l’asphalte.

Bien entendu, l’histoire s’axe de nouveau sur le héros Flash McQueen. Ce dernier est toujours sur les champs de course. Mais notre champion fait malheureusement office de vétéran aujourd’hui face à de nouveaux super-bolides dotés d’une technologie dernier cri. McQueen va ainsi se frotter à Jackson Storm, l’un de ces rookies qui s’entraine à l’aide des nouveaux simulateurs de course.

Voyant ses possibilités de gagner nettement réduites, Flash va donc se résoudre à suivre une formation dans un centre spécialisé. Il va y faire la connaissance de Cruz Ramirez, une formatrice à la personnalité bien trempée qui va très vite se retrouver face à un mur en voulant faire changer l’ancien champion.

Flash va devoir mettre de l’eau dans son vin tout en faisant en sorte de rester lui-même pour que cette collaboration soit efficace. Et malgré cela, la victoire est encore loin devant.

On peut se réjouir que Pixar a de nouveau choisi de remettre la passion de la course automobile en avant. Notre héros retrouve ainsi ses marques et on est directement plongé au cœur du circuit. Il faut d’ailleurs noter que même sans 3D, certaines scènes sont devenues hyper réalistes et que l’on a parfois tendance à oublier que Cars 3 est un film d’animation. Les textures, les mouvements de caméra et des divers protagonistes sont vraiment impressionnants.

Outre l’aspect technique, l’histoire est aussi extrêmement riche. Ce scénario est le dernier que Daniel Gerson pu faire avant sa mort et on peut dire que ce qu’il a proposé là est remarquable.

Car, bien entendu, Cars n’est pas qu’un film sur des voitures de course. Chaque personnage est doté d’une personnalité complexe. Et on peut donc, comme dans Toy Story, avoir divers degrés de lecture en fonction de notre âge, notre sexe ou notre personnalité. Ce qui fait qu’au fond, chacun y trouve son compte et passe un excellent moment. Certains s’attacheront au sport automobile, d’autres à cette relation du type « je t’aime, moi non plus » entre McQueen et Ramirez.

On soulignera également l’émotion très vive dans ce long métrage lorsque sera venu le moment de rendre hommage à ce cher vieux Doc Hudson et, par extension, à Paul Newman qui l’incarnait et qui nous a quitté en 2008.

Enfin, n’oublions pas l’humour qui bien entendu sera au rendez-vous. Martin est évidemment toujours aussi maladroit, mais bien d’autres scènes hilarantes vous attendent au tournant dans ce troisième volet très réussi.

Avec Cars 3, Pixar n’hésite pas à prendre des risques en nous proposant un film plein de rebondissements et de surprises. Pas de doute, Cars reste une valeur sûre pour passer un bon moment en famille.

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 483 Articles
Responsable Musique du Suricate Magazine