Nocturnes #3 : Trésors culturels du Nord de Bruxelles

Bannière des Nocturnes des Musées bruxellois

Ce jeudi 4 octobre 2018, découvrez les richesses insoupçonnées des communes du Nord de Bruxelles (Jette, Molenbeek, Koekelberg, Ganshoren, Laeken). Un mélange d’histoire industrielle et de vitalité artistique qui vaut le détour.

Un nouveau venu : le MoMuse

Le Musée communal de Molenbeek Saint-Jean (MoMuse) vient d’ouvrir ses portes le 4 septembre 2018. Le projet a mis du temps à aboutir, mais le résultat vaut le déplacement. Le MoMuse met en avant la richesse de l’histoire sociale, économique et artistique de cette commune bruxelloise autrefois prospère qui souffre aujourd’hui d’une mauvaise réputation. Installé dans un beau bâtiment classé, à côté de l’Académie de Dessin et des Arts Visuels, le musée accueille les visiteurs l’après-midi quatre jours par semaine.

L’exposition permanente met l’accent sur la vie quotidienne des habitants aux XIXe et XXe siècles : travail, habitant, éducation, loisirs… Aux œuvres d’art s’ajoutent de nombreuses photos d’archives qui permettent au visiteur de remonter le temps et de découvrir les métiers au cœur de la réussite du « petit Manchester belge » : couturières, tanneurs, imprimeurs, ou encore producteurs de tabac.

Commune multiethnique comptant plus de 180 nationalités pour un peu moins de 100 000 habitants, Molenbeek a été façonnée par l’immigration de travailleurs étrangers. Le MoMuse, qui se veut un lieu de promotion de la cohésion sociale, rappelle le rôle joué par les différentes vagues d’immigration dans la réussite économique de ce petit territoire. L’exposition souligne par exemple l’apport des cultures étrangères dans les traditions locales à toutes les grandes étapes de la vie : naissance, passage à l’âge adulte, vie de famille et décès.

À l’occasion des Nocturnes, des visites guidées en trois langues (FR, NL, EN) sont organisées gratuitement. Un dossier très complet, disponible en ligne, vous permet par ailleurs de préparer votre visite.

Dans les coulisses de la franc-maçonnerie

Pour ceux que les sociétés secrètes fascinent, les Nocturnes offrent l’occasion de lever le voile sur l’histoire de la Franc-maçonnerie belge. Situé dans un beau bâtiment néoclassique du XVIIIe siècle à Laeken, le Musée belge de la franc-maçonnerie (MBFM) ouvre ses portes pour une visite libre. Les objets exposés permettent d’en apprendre plus sur les symboles, la philosophie et les rites maçonniques à travers une exposition thématique.

Les autres lieux à découvrir

Parmi les autres lieux participant aux Nocturnes du 4 octobre, le Musée René Magritte de Jette peut se visiter sur réservation. Il s’agit de la maison habitée par l’artiste de 1930 à 1954 : à ne pas confondre avec le Musée Magritte de la Place Royale !

Le MIMA (Millenium Iconoclast Museum of Art) offre quant à lui une visite de son exposition temporaire Get Up Stand Up. Une exploration très intéressante de l’univers graphique des affiches produites par les mouvements contestataires des années 1968 à 1973.

Toujours à Molenbeek, la Fonderie offre une visite complémentaire à celle du MoMuse en proposant une autre perspective sur le passé industriel du Nord de Bruxelles. Dans le cadre des Nocturnes toutefois, c’est un autre thème qui est mis à l’honneur avec l’exposition Gender@war sur la Première guerre mondiale.

Peu de Bruxellois(es) le savent mais la Basilique de Koekelberg recèle en son sein deux musées : Le Musée d’art religieux moderne et le Musée des Sœurs Noires, tous deux ouverts pendant les Nocturnes.

Enfin, les aficionados du chocolat ne manqueront pas de faire un détour par le Belgian Chocolate Village. Attention toutefois : celui-ci se visite uniquement sur réservation !

Bon à savoir

Les visites du MoMuse et de la Fonderie sont gratuites. Les autres visites sont accessibles avec un Pass Nocturnes (€16 pour 5 entrées) ou via l’achat d’un ticket sur place. Les Brussels Museums Nocturnes ont lieu tous les jeudis soirs du 13 septembre au 6 décembre 2018 de 17h à 22h. Le programme complet est disponible sur le site officiel.

Soraya Belghazi
A propos Soraya Belghazi 83 Articles
Journaliste - Responsable Arts/Expos/Musées du Suricate Magazine