Bridges 2019 : When the trees fall, passion dans la campagne ukrainienne

When the trees fall
de Marysia Nikituk
Drame
Avec   Eugen Grigoriev, Sofia Halaimova, Vadym Kovaliov

Dans le cadre du festival Bridges East of West Film Days qui se tient du 16 au 20 janvier à Bozar, les spectateurs ont eu l’occasion de voir ce jeudi le premier film de la réalisatrice Ukrainienne Marysia Nikituk, Koly Padayut dereva (when the trees fall).

Sélectionné à la 68ème Berlinale, ce film qui navigue entre le drame social, l’histoire d’amour passionnel et le conte de fées nous raconte l’histoire de Vitka, une fillette rêveuse, de sa cousine Larysa et de Scar, jeune homme au passé douteux dont elle est follement amoureuse. Ostracisé par leurs voisins et connaissances pour leur relation, les deux adolescents planifient de tout quitter pour vivre pleinement leur amour. Le spectateur découvrira si ceux-ci auront la force d’aller à l’encontre de toutes les conventions.

Dans ce film, la réalisatrice nous montre trois étapes de la vie qui s’entrecroisent. Vitka vit encore dans un monde fantasmagorique, rempli de rêves et de créatures imagées. Larysa quant à elle possède la fougue et la passion de l’adolescence. Ses rêves à elle sont plus concrets et immédiats mais ils se confrontent déjà à la dure réalité de la vie dans un environnement assez conservateur et qui laisse peu de possibilités d’émancipation aux individus qui le composent. Quant aux autres protagonistes, ils vivent dans un monde plus sombre et violent pour certains, dans tous les cas un univers où désenchantement et résignation face aux normes ont brisé leurs rêves d’enfant.

Visuellement, il faut saluer le travail magnifique du directeur de la photographie Michal Englert qui réussit à sublimer la campagne ukrainienne pour en faire un décor de contes de fées.

Marysia Nikituk aborde beaucoup de thèmes dans son film, notamment celui de la révolte par rapport à l’autorité établie, ou plus généralement l’idée d’échapper à son quotidien et aux convenances. Les personnages principaux ont chacun une forte personnalité et le spectateur suivra avec intérêt le déroulement de chacun des fils de l’histoire jusqu’à son déroulement.

When the trees fall est un film à découvrir, tant pour le génie visuel de son directeur de la photographie que pour les thèmes abordés auxquels chacun pourra s’identifier.

Vincent Penninckx
A propos Vincent Penninckx 43 Articles
Journaliste du Suricate Magazine