Anthology : Angel’s Revenge

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à Anthology, un groupe venu de Slovaquie.

Formé en 2008, Anthology a sorti un premier album intitulé Exitus en 2011 puis a connu quelques changements de line-up et s’est finalement stabilisé en 2013, lorsque la chanteuse Raylyn Shayde reprit le flambeau après le départ d’Alexandra Hírešová.

Outre cette chanteuse au talent incontestable, on retrouve de très bons musiciens au sein du groupe comme les guitaristes Majo Gonda et Miro Grman, le bassiste Marek Štech, le claviériste Martin Solárik et enfin, le batteur Peter Pleva.

Ensemble, ils sortirent The Prophecy en 2014 et gagnèrent ainsi nettement en popularité à travers l’Europe avec ce mélange de power métal et métal symphonique très bien orchestrés qui permettent au groupe de montrer la qualité de leur jeu et l’évolution de leurs compositions vers quelque chose de plus travaillé et de beaucoup plus ambitieux.

Il reviennent à présent avec Angel’s Revenge, un troisième album qui confirme le potentiel de ce groupe que certains considéraient encore comme débutant il y a quelques années.

Anthology nous offrent ici des compositions solides et un album très inspiré sur lequel on retrouve plus de hargne que sur le précédent et un savant mélange de styles entre le power et le symphonic metal qui s’alternent avec autant d’audace et d’efficacité au fil des morceaux.

On sent que le groupe a voulu prendre plus de risques sur ce disque et qu’ils ont expérimenté davantage que par le passé.

Le jeu de chaque musicien est excellent. La batterie offre une variation de rythmiques très appréciable (écoutez Last Weep par exemple pour vous faire une bonne idée du talent de Peter Pleva), les claviers sont très bien travaillé et accompagnent à merveille l’ensemble. Mais Martin Solárik sait y faire également quand il s’agit de faire des solos et nous le prouve notamment dans le morceau Touch Of Obsession.

Côté guitares, on en prend également plein les tympans et là aussi les solos s’avèrent très pertinents et non des remplissages de notes sans réel intérêt comme certains ont tendance à le faire de nos jours.

Avec Angel’s Revenge, Anthology prend réellement de l’ascencion dans le paysage musical et tient là sa revanche sur ceux qui ne croyaient pas en leur talent.

Emporté par la voix sublime de Raylyn Shayde, le groupe rayonne sur ces dix titres magnifiques et l’on tarde de les voir sur scène pour apprécier davantage leur univers.

Note : 8/10

Pour en savoir plus sur le groupe Anthology, rendez-vous sur leur site en cliquant ici.

 

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 484 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine