Anima 2014 : C’est du belge

La première partie de C’est du belge regroupe 13 courts métrages bien de chez nous. Ce dimanche soir, la sélection était projetée pour la première fois, en présence de la plupart des animateurs des différentes réalisations.

Sans grande surprise, l’éclectisme est de mise. L’humour (Stressmannetje, Chopper), le drame (La Chair, Day_6011) et l’inclassable (Lost & Found, Mind Trip) s’entremêlent dans un mélange de genres haut en couleur : stop motion, 3D, prises de vues live, dessin pour ne citer que ces techniques.

Si certaines réalisations marquent par leur ingéniosité visuelle, scénaristique, ou les deux, d’autres tendent vers un semi-professionnalisme (plusieurs courts étant d’ailleurs des réalisations d’étudiants) encore peu maîtrisé, mais de bon augure pour la relève du cinéma d’animation en Belgique.

Une séance de rattrapage a lieu le lundi 3 mars à 22h à Bruxelles pour ceux qui auraient manqué cette projection 100% belge.

Quentin Geudens
A propos Quentin Geudens 95 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.