Among The Black Waves remporte le Grand Prix au festival Anima

Among The Black Waves © Studio Ural-Cinema

Ce dimanche soir s’est clôturé la 36e édition du Festival Anima, le festival international du film d’animation de Bruxelles, qui a largement dépassé le record de 42.000 visiteurs atteint l’année passée. Après avoir envahi pendant une dizaine de jours les différents studios du Flagey, le festival s’est achevé avec l’annonce tant attendue du palmarès, suivie de la projection du long métrage Ethel et Ernest de Roger Mainwood, ainsi que la projection des films primés.

Le jury international – composé de Rémi Durin (Enclume Animation, BE), Graham Annable (LAIKA, US) et Annettte Schindler (Fantoche, CH) – a décidé de récompenser le court métrage russe Among the Black Waves d’Anna Budanova en lui attribuant le Grand Prix Anima 2017. La lauréate s’est vu remettre une somme de 2.500 euros octroyée par la Région de Bruxelles-Capitale.

Le jury a également décerné son prix spécial à Decorado, un court métrage du réalisateur espagnol Alberto Vazquez. Le prix du meilleur court métrage étudiant s’est vu remis à la coréenne Jang Nari pour son film My Father’s Room. Enfin, le jury jeune, composé de représentants de la web tv Ceci n’est pas un Buzz et d’Ouftivi, a désigné La Cage de Loïc Bruyère comme meilleur court métrage jeune public.

Le jury de la compétition nationale – composé de Jeroen Jaspaert (BE), Christine Polis (BE) et Ligia Soare (Animest, RO) – a décerné le prix du meilleur court métrage belge offert par la SABAM à Britt Raes pour son film Catherine.  Le Prix des Auteurs de la SACD est allé au film Pour une poignée de girolles de Julien Grande tandis que le Grand Prix du meilleur court métrage de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été attribué au duo Vincent Patar et Stéphane Aubier pour leur film La Rentrée des classes.

Enfin, le public du festival a plébiscité le film japonais Your Name de Makoto Shinkai comme meilleur long métrage. Le prix du public du meilleur long métrage jeune public a été attribué à L’Ecole des lapins d’Ute von Münchow-Pohl . Coté court métrage, le public a désigné Vaysha l’aveugle de Theodore Ushev comme meilleur court métrage, tandis que le choix du jeune public s’est tourné vers le court métrage français Jubilé de l’école MoPA.

Avec ses quelques 279 films sélectionnés, le festival a réussi à brasser un public nombreux et varié composé d’enfants, d’adultes, d’étudiants en animation ainsi que de nombreux professionnels. Dix jours riches en avant-premières avec de nombreuses séances se jouant à guichets fermés. A noter, le grand succès du festival de films en VR EXPERIENCE, de la Nuit Animée, des ateliers pour enfants et du cycle professionnel Futuranima, présentant les dernières productions en cours et le travail des artistes les plus en vue du moment.

Le festival a accueilli cette année 70 invités internationaux venant du Japon, de la Corée du Sud, des Etats-Unis et des quatre coins du continent européen. Le tout s’est déroulé dans une ambiance telle que même une panne générale d’électricité n’en sera pas venue à bout !

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 794 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.