American Bluff de David O. Russell

american bluff affiche

American Bluff

de David O. Russell

Thriller, Drame

Avec Christian Bale, Bradley Cooper, Amy Adams

Sorti le 12 février 2014

Critique :

Après The Fighter et The Silver Lining Playbook, David O’Russell signe un nouveau long métrage agrémenté d’un casting plutôt haut de gamme. À la fois touchant, drôle et percutant, le film relate une histoire vraie où mensonges et trahisons règnent en maître.

Entre fiction et réalité, American Bluff nous plonge dans l’univers fascinant de l’un des plus extraordinaires scandales qui aient secoué l’Amérique dans les années 70. Un escroc particulièrement brillant, Irving Rosenfeld (Christian Bale), et sa belle complice, Sydney Prosser (Amy Adams), se retrouvent obligés par un agent du FBI, Richie DiMaso (Bradley Cooper), de nager dans les eaux troubles de la mafia et du pouvoir pour piéger un homme politique corrompu, Carmine Polito (Jeremy Renner). Le piège est risqué, d’autant que l’imprévisible épouse d’Irving, Rosalyn (Jennifer Lawrence), pourrait bien tous les conduire à leur perte…

American Bluff est un tourbillon qui vous emporte dans les années 70. Pas moyen d’y échapper ! C’est un film qui ne vous laisse pas décrocher une seconde. Le rythme est soutenu, l’intrigue haletante vous tient, ou plutôt vous empoigne, du début à la fin. On est littéralement plongés dans les seventies grâce aux décors et aux costumes magnifiques. Rien que ceux portés par Amy adams valent le détour. Dommage qu’il y ait autant de tenues faisant l’apologie de la fourrure. C’était peut-être quelque chose de commun à cette époque, mais on le regrette aujourd’hui.

La bande originale nous plonge également dans cette fameuse décennie en nous rappelant les morceaux musicaux de l’époque, un vrai plaisir ! La BO concorde à merveille avec l’atmosphère du film.

Les personnages sont complexes, surprenants mais également attachants. Leur personnalité est remarquablement bien mise en avant, tellement bien qu’on en oublie parfois les somptueux décors pour se focaliser sur les personnages et rien qu’eux. Chacun a sa propre histoire, son caractère, ses forces et ses faiblesses. Bref, American Bluff, c’est tout d’abord un excellent scénario mais aussi une belle aventure humaine. Les thèmes de l’amour et de l’amitié occupent le devant de la scène et sont brillamment traités dans le film.

Au niveau casting et interprétation, c’est du haut vol ! Bradley Cooper, Amy Adams et Jeremy Renner sont épatants. La jeune Jennifer Lawrence nous surprend dans son rôle qu’elle maîtrise à la perfection. Christian Bale frôle carrément le génie tant par son interprétation juste que par sa métamorphose physique.

Se dire que le film est basé sur une histoire vraie est tout simplement bluffant. D’ailleurs, dès la toute première minute du film, les mots « Some of this actually happened » s’affichent à l’écran… Nous voilà prévenus !

Un petit bémol à signaler toutefois. Certains plans de caméra sont un peu chaotiques, tremblants ou trop zoomés. Cette façon de faire rappelle parfois le style caméra à l’épaule, ce qui gâche quelquefois l’esthétique de certaines scènes.

Pour résumer, David O’Russell réalise un film remarquable, drôle, émouvant et terrible à la fois. La mise en scène est intelligente, efficace et impeccable. American Bluff, c’est une histoire vraie où tout le monde ment à tout le monde, à commencer par soi-même. Un film inoubliable où tous les ingrédients sont réunis pour passer un très bon moment.

Cynthia Tytgat
A propos Cynthia Tytgat 7 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.