Abdellatif Kechiche va vendre sa Palme d’or pour financer son prochain film

En recherche constante de financement pour terminer son prochain film, Mektoub is Mektoub, le réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche a décidé de mettre en vente l’une de ses plus belles récompenses, la Palme d’or obtenue à Cannes pour La Vie d’Adèle en 2013.

Il faut dire que les déboires s’enchainent pour Abdellatif Kechiche, depuis que ce dernier a décidé de scinder son histoire en deux parties, Les dés sont jetés et Pray for Jack. Lors d’une interview accordée au quotidien Nice Matin, l’intéressé avait précisé que les accords de financement avaient été conclus pour un long métrage avec France Télévisions, Canal+ et Pathé Films. Mais la mise en production d’un second volet ne faisant pas partie des accords initiaux, celui-ci n’a dès lors pas été financé.

Pour l’heure, aucune date ou lieu de vente n’ont été dévoilés. Quant au prix, il est très difficile à estimer. Intrinsèquement, la Palme d’or, son socle en cristal de roche et ses 125 grammes d’or 18 carats ont une valeur allant de 20000 à 35000 €. Cependant, sa rareté et sa puissance symbolique n’ont, eux, pas de prix.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 779 Articles
Omniscient avorté, avide de nouveautés et en recherche perpétuelle du pourquoi du comment, je suis fondateur, directeur de publication et responsable cinéma du Suricate Magazine.