Abdel Nasser était à l’Espace Magh pour présenter son nouveau spectacle : Retourne dans ton pays

Après Se marier à tout prix, Abdel Nasser revient avec Retourne dans ton pays joué du 19 au 21 octobre à l’Espace Magh et le 6 novembre en exclusivité au Théâtre de la Toison d’Or. Drôle, le spectacle aborde les questions identitaires de façon rafraîchissante et humoristique.

A voir Abdel Nasser sur scène, impossible de ne pas penser à Gad Elmaleh. Le lien n’est pas tout à fait un hasard, puisque notre compatriote a réalisé qu’il voulait être comique à l’âge de 15 ans, lors d’un spectacle de « Gad ». D’autres humoristes l’inspireront ensuite comme Eddy Murphy et Chris Rock.

Le spectacle d’Abdel Nasser est drôle et dense. L’humoriste aborde son identité belgo-marocaine, mais aussi le racisme en général, l’histoire de la colonisation du Congo et des travailleurs marocains venus en Belgique. Il évoque surtout les attentats de Paris et de Bruxelles suite auxquels « musulman » est devenu synonyme de « terroriste ». « L’objectif du spectacle est de pouvoir dire à mes amis et à toute personne partageant les amalgames qu’ils m’ont blessé avec leurs propos. (…) Je souhaite également expliquer comment un musulman vit dans ce contexte post-attentat et exprimer la double peur qu’il peut ressentir », être victime d’une attaque ou être tenu responsable de celle-ci.

Présenté ainsi, le one-man show ne semble pas joyeux joyeux et pourtant, on y rit bien ! Abdel Nasser mêle intelligemment les langues et les accents. Les divers personnages qu’il interprète (son ami, son cousin, son père, un brésilien, son collègue de classe congolais, etc.) lui donne une plus grande liberté de parole sans en avoir l’air.

Sarcastique et intelligent, Abdel Nasser égratigne les Blancs, les Musulmans, son vécu… Mais ceux qui en prennent le plus pour leur grade, ce sont les préjugés. Et ça, on aime beaucoup !

Elodie Mertz
A propos Elodie Mertz 116 Articles
Journaliste du Suricate Magazine