Abbaye de Villers-la-Ville, 30 ans de flamboyance

Chaque été, des milliers de spectateurs se rendent à la petite commune de Villers-La-Ville pour vivre un moment théâtral dans un cadre hors du commun. Organisé par la structure Del Diffusion, la production fête cette année ses 30 ans d’existence et donc… Son 30e spectacle ! Toute l’équipe a décidé de voir grand, très grand pour cet anniversaire. Entretien avec Patrick de Longrée, directeur artistique de l’agence Del Diffusion.

________

Comment le projet est-il né ?

J’ai toujours été intéressé par le site de l’Abbaye de Villers-La-Ville. Un producteur de la RTBF m’a parlé de la reprise de la gestion du lieu par la Province du Brabant. Et là, j’ai sauté sur l’occasion, je ne me suis pas trop posé de questions. J’ai directement lancé le projet d’un grand spectacle estival dans les ruines de la ville, en embarquant mon ami Dominique Haumont. Cela a pris du temps pour obtenir l’autorisation mais nous avons finalement eu le feu vert pour monter ce projet un peu fou… Nous avons été rejoints par Rinus Vanelslander pour la direction logistique et une importante équipe de création. L’organisation Del Diffusion a alors vu le jour.

Le succès a-t-il été au rendez-vous ?

Oui ! Heureusement pour nous, le succès est vite arrivé, tant du côté des critiques que du public. Cela nous a permis d’organiser une 2e édition, puis une 3e et ainsi de suite…Jusqu’à la 30e cette année. Il faut se lancer avec foi et passion mais aussi avec une forme d’inconscience (rires). Il faut bien sûr être capable de gérer le mieux possible et anticiper les problèmes. Nous avons réussi à transmettre notre passion à un public excessivement large et nous en sommes très fiers.

Combien de spectateurs attirez-vous chaque été ?

Il faut déjà savoir que nos représentations durent environ 4 semaines. Nous avons accueilli 600.000 spectateurs en 30 ans, ce qui équivaut à 20.000 spectateurs par année. Evidemment cela reste une moyenne et le chiffre est très dépendant du spectacle proposé. Le succès est souvent lié à l’attrait du titre ou à l’originalité de la pièce. Les Misérables, la Reine Margot ou les pièces de Shakespeare attirent jusqu’à 30 000 spectateurs. Pour d’autres pièces comme celles de Racine, elles ont moins de succès. Dans ces cas, le nombre de spectateurs peut descendre jusqu’à 15.000. Nous savons pertinemment que certains spectacles marchent mieux que d’autres mais garder cette diversité est important. Nous avons déjà connu quelques moments difficiles : des pièces qui marchent beaucoup moins bien que ce qu’on espère, le mauvais temps belge qui décourage… Mais globalement nous avons pu trouver un équilibre et toujours rebondir. Mais 20 000 spectateurs en moyenne chaque été reste un score énorme. C’est du jamais vu en Belgique.

Pensez-vous que vos spectacles ont augmenté le tourisme à Villers-La-Ville ?

Je pense oui. Il y a 30 ans, l’Abbaye de Villers était très méconnue en matière de tourisme. Pour moi, les spectacles de théâtre ont permis de donner une identité nouvelle à l’Abbaye et d’être un vecteur de communication autour de celle-ci. Les spectateurs spécialement venus pour la pièce se retrouvent émerveillés devant l’Abbaye et décident alors de revenir la visiter en journée. Grâce au concept itinérant de nos spectacles, les spectateurs découvrent le site de l’Abbaye sous de nouveaux angles : nous allons parfois dans 3 lieux différents en cours de représentation mais le public ne voit pas tout durant le spectacle. Il faut dire qu’il n’y a pas moins de 76 dispositifs scéniques construits sur mesure dans le site de Villers ! Chaque été, nous essayons donc de choisir d’autres espaces pour nos spectacles. Ainsi, le spectateur ne « voit » jamais la même chose. Mais c’est sûr, l’Abbaye est devenu un haut lieu touristique de la province du Brabant Wallon.

Qu’organisez-vous pour vos 30 ans de spectacle ?

Notre choix s’est porté sur Amadeus, la célèbre et flamboyante pièce de théâtre. Pour la première fois depuis notre premier spectacle, le décor sera constitué d’images projetées qui devraient être assez exceptionnelles… Nous avons donc réalisé un énorme travail sur la projection d’images alors qu’auparavant nous travaillions surtout avec les éclairages. Bref, nous avons mis le paquet pour les 30 ans et cela s’est ressenti dans le budget ! (rires). Mais ça s’impose, il faut marquer le coup pour un tel anniversaire.

Pour assister à la représentation :

Du 13 juillet au 6 août 2016
Infos et réservation : www.amadeus2016.be – 070/224.304 – www.deldiffusion.be

amadeus

Uyen Vu
A propos Uyen Vu 50 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.