44ème Festival international des arts de la rue de Chassepierre

Pour la 44ème année, le village discret de Chassepierre va s’ouvrir sur le monde et surtout sur les différents arts de la rue. Plus de 30 000 personnes vont venir découvrir la richesse des artistes du monde entier dans le cadre agréable de la province du Luxembourg belge. Près 200 artistes belges et internationaux d’arts de rue, mais aussi de théâtre, danse, chant, musique, magie nouvelle… seront présents durant le festival. Avec en prime, une plus place plus importante aux produits régionaux grâce au Marché artisanal des saveurs régionales présent durant le festival.

Le Festival International des Arts de la Rue de Chassepierre proposera à tous et à chacun d’aller dans un sens et son contresens, d’éprouver par le corps des sensations et par l’esprit des croyances, en somme, de voir et goûter, toucher et écouter, de respirer en toute connaissance de sens.

Où vous mènent vos sens ? Qu’en est-il des directions qu’ils vous font prendre ? Ont-elles un sens ? Plusieurs ? Si, cet été, vous empruntez les chemins d’art du Festival, vous rirez, c’est certain. Vous vous divertirez, c’est une évidence. Vous rencontrerez d’autres corps, d’autres esprits s’amusant dans le même sens. Et peut-être, au passage, croiserez-vous une réflexion d’artiste qui désorientera vos sens ?

TARIFS :

Préventes du 1er juillet au 18 août
Tarif adulte : 16 €/1 jour – 24 €/2 jours – Tarif enfants (6 à 12 ans) – 8 €/1 jour – 12 €/2 jours

Tarifs sur place, les 19 et 20 août
Tarif adulte : 20 €/1 jour – 30 €/2 jours – Tarif enfants (6 à 12 ans) – 10 €/1 jour – 15 €/2 jours

Réservation sur : www.chassepierre.be/fr/tickets ou www.fnac.be – ticketline 0900 00 600 (0,5/min) ou prévente dans les Maisons du Tourisme de la Province de Luxembourg

http://www.chassepierre.be

Petit florilège de ce que les organisateurs proposent cette année :

Les Gandini Juggling (GB – voir affiche du Festival) auront le sens du rythme, du rock et des tours de boules. Aux sens des équilibres, les funambules de la Cie La Migration (FR) allieront ceux du paysage, de la poésie et de la giration, sur le fil de leur étrange machine cyclique. Le tapis du manège de Grandet Douglas (FR) volera à contrevent, accompagné d’un piano, sur l’autre plateau de la balance, créant ainsi une fragile stabilité entre la musique et l’enfance.

Contre les contresens du pouvoir, la Cie Bruitquicourt (FR) usera de théâtralité, de grotesque et d’ironie, en plaçant un clown sur le trône de son royaume. Le sens du non-sens de la formule, les Cubiténistes (FR) le possèdent et le partageront, à travers des panneaux absurdes et des cartes postales qui vous feront rentrer dans le décor. Les prédicateurs déjantés de la Cie Victor B. (BE) vous emmèneront en balade dans le sens du bonheur et dans une traque sans merci, mais non sans rires, de tout cet insensé qui assombrit la vie.

Les Commandos Percus

Les murs fragiles du Bazar Palace (FR), composés de milliers de plaquettes de bois, raconteront les illusions et l’imposture, les sens et contre-sens de la grande Histoire. Kurt Demey, de la Cie Rode Boom (BE), emportera vos perceptions, à l’encontre de toute raison, vers des moments magiques, de ceux qui remettront en question, en perspective, les sens et contre-sens de vos esprits.

Comme chaque année, Chassepierre a le plaisir, de coproduire deux de ses spectacles, les Chaussons Rouges (BE), oiseaux funambules, et les Commandos Percu (FR), musiciens enflammés qui allumeront le Festival en soirée. Ces compagnies ont également été accueillies en résidence artistique dans le village, afin d’y  travailler durant une semaine leur nouvelle création. Elles ont proposé une avant-première : les Chaussons Rouges le 6 avril 2017, les Commandos Percu, le 22 avril 2017.

 

Loïc Smars
A propos Loïc Smars 302 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine